Le jardin, le mur et la bibliothèque

“Pendant longtemps j’ai cru que j’avais grandi dans un faubourg de Buenos Aires, un faubourg de rues aventureuses et de violents couchers de soleil. J’ai en fait grandi dans un jardin cerné d’un long mur et dans une bibliothèque contenant d’innombrables livres anglais (…). Plus de trente ans ont passé, la maison dans laquelle me furent révélées ces fictions a été démolie, (…) mais j’aime à penser que je ne suis au fond jamais sorti de cette bibliothèque et de ce jardin. Qu’ai-je fait ensuite, et que ferai-je d’autre que tisser et défaire les idées qu’ils ont fait naître?” Jorge Luis Borges

  • Citation extraite du discours prononcé en 1944 à l’occasion de la remise du Grand Prix d’honneur de la Société des écrivains argentins, cité par Cristina Grau, Borges et l’architecture (Supplémentaires / Centre Georges Pompidou)
  • Une image : Jorge Luis Borges à Villa Palagonia (Wikipedia / Flickr), Bagheria,1984
  • Colombe Desazars et Adrien Quélet, La cabane bibliothèque (projet)